Sélectionnez une région de marché et langue
  • Suède
  • Royaume-Uni
  • Allemagne
  • Autriche
  • Norvège
  • Danemark
  • Finlande
  • France
  • Belgique
  • Pays-Bas
  • Canada
  • Etats-Unis
  • Australie
  • Italie
  • Espagne
  • background Layer 1
    Japon
  • Corée du Sud
  • International
Number 1 slide-item
Number 2 slide-item
Number 3 slide-item
  1. First thumbnail
  2. Second thumbnail
  3. Second thumbnail

Plus qu’un métier, une passion !

Depuis tout petit, Alexis Levillain baigne dans le TP. À 12 ans, il monte dans le tractopelle FORD 555 de son père et attrape le virus. Il décide donc de passer un CAP Canalisateur, un CAP Conducteur d’engins et un BP Chef de chantier au CIFA d’Alençon. C’est là-bas qu’il fait la connaissance d’Antoine Lejoliot, son futur associé. À 19 ans, permis poids-lourd en poche, il achète sa première mini pelle, une Kubota KX71. Deux ans plus tard, il investit dans un vieux Renault et se lance en tant qu’auto entrepreneur.

De son côté, Antoine s’oriente vers le paysagisme. C’est dans son ancienne entreprise, Duboscq Paysages à Roncey (50), qu’il a découvert le tiltrotateur engcon. À l’époque, ils ont eu en charge un chantier de réaménagement du bocage normand. L’entreprise a dû réaliser des dizaines de kilomètres de talus. L’engcon a été un outil indispensable, et certainement le plus efficace pour réaliser ces merlons. Avec cet équipement, il pouvait se mettre dans le sens du talus et ainsi avoir une vision de part et d’autre facilitant le nivellement en limitant les déplacements. « Grâce au tiltrotateur, Antoine pouvait faire près d’un kilomètre de merlon par jour ! ».

En 2015, Alexis et Antoine créent la SARL Levillain TP. Forte de deux savoir-faire, le paysagisme et les travaux publics, l’entreprise est montée en puissance. Aujourd’hui la société compte 5 salariés et 2 apprentis. L’activité est principalement tournée vers le particulier. Mais ils ont aussi une Case CX130 et une Volvo EC210 pour faire de la plateforme de bâtiment et du cubage. Et, depuis 2019, ils travaillent avec les collectivités en VRD et rayonnent à 50 km autour de Coutances.
Dernière acquisition, des bâtiments à rénover à Orval. Le bureau devrait être opérationnel d’ici quelques mois. Ensuite il faudra réaménager les hangars. Il faut dire qu’il en faut de la place pour tous ces engins !

Cela fait longtemps qu’Alexis souhaite acquérir un engcon après l’avoir essayé une semaine sur un chantier. Les échanges sur Facebook, les forums TP et sa visite sur le stand engcon lors d’Intermat l’ont définitivement convaincu de l’intérêt du tiltrotateur. Il a dû attendre quelques années pour investir mais ne regrette pas son choix. C’est chez leur concessionnaire Euromatec à Coutances, qu’ils ont investi dans leur dernière pelle. Une Kubota KX080-4 avec volée variable équipée d’un EC209 en double attache EC-Oil et joystick MIG2 « C’est la pelle équipée de l’engcon que nous sortons le plus actuellement », affirme Alexis.

C’est Édouard, chauffeur récemment embauché, qui utilise la pelle : « Au début, ce n’était pas simple, confie-t-il. Il a bien fallu une semaine avant de trouver mes marques. Aujourd’hui je ne pourrai plus m’en passer ». Quand on lui demande l’outil qu’il préfère sur l’engcon, la réponse ne se fait pas attendre. « C’est la pince amovible car on l’utilise en permanence pour prendre les godets, les rouleaux de géotextile sans risquer de nous abimer le dos, surtout lorsqu’ils sont gorgés d’eau. Clairement c’est plus sécure et ça réduit considérablement la pénibilité des suiveurs ! »

Alexis et Antoine ont opté pour une 8T car ce gabarit permet de travailler autour des maisons et dans des espaces très restreints. « Le tiltrotateur et le godet de curage engcon nous permettent de racler au ras des murs sans risque d’abimer les toitures » explique Edouard. Et, il réduit les déplacements de la pelle ce qui évite d’abimer le terrain. Un avantage intéressant notamment pour la réalisation d’assainissement non-collectif. Il peut rester au même endroit pour le terrassement de la fosse et bien répartir le lit de pose avec le godet. « Grâce au couplage automatique EC-Oil, lorsque je souhaite récupérer toute la force de la pelle pour le levage de la cuve, je décroche le tilt en quelques secondes seulement ». La société a souhaité investir dans les godets suédois pour leur forme étudiée pour être utilisés sous l’engcon et garantir la productivité. Et, le choix d’acquérir également une lame niveleuse ne s’est pas fait attendre. Elle leur garantit un travail de finition impeccable dans les aménagements de cour.

Alexis et son associé ont plein de projets en tête et, tel qu’ils sont partis, nul doute qu’ils atteindront leurs objectifs. « Il ne nous faut pas brûler les étapes, nous avançons petit à petit mais c’est vrai que l’entreprise évolue très rapidement ».
Nous leur souhaitons et à leur équipe le meilleur pour les années à venir !

« Grâce au tiltrotateur, Antoine pouvait faire près d’un kilomètre de merlon par jour ! »

Duboscq Paysages

Équipement sur cette machine

404 - Page introuvable

Nous n'avons pas trouvé la page que vous cherchez.

Une erreur est survenue

Essayez de charger à nouveau la page pour voir si l'erreur se reproduit.

Une erreur est survenue

Nous n’avons pas pu vous connecter à l'Internet. Assurez-vous que vous disposez d'une connexion réseau qui fonctionne.