Sélectionnez une région de marché

Travaux publics : vus de la cabine

Un adepte du tiltrotateur réinvestit dans la dernière technologie engcon

Il y a quatre ans, Jamieson Contracts, entreprise basée à Broughshane, dans le comté d'Antrim (Irlande du Nord), faisait l'acquisition de son premier EC15 engcon, choix qu'elle n'a jamais regretté depuis. Spécialisée dans les travaux de terrassement et de construction, cette utilisatrice pionnière du tiltrotateur a récemment franchi un nouveau pas en investissant dans un EC214. Directeur général, Stuart Jamieson, explique pourquoi il est devenu un inconditionnel d'engcon.

Plus de polyvalence et de productivité

Pour avoir travaillé sur un large éventail de chantiers, Stuart Jamieson et son équipe exigent beaucoup de leurs machines. L'arrivée du premier tiltrotateur en 2013 a permis de booster la polyvalence et la productivité du jour au lendemain, se souvient Stuart Jamieson : « J'avais déjà vu des tiltrotateurs en démonstration dans des salons professionnels et j'en ai essayé pour me rendre compte du potentiel. » Mais avant de se décider, Stuart Jamieson prend le temps de lire les bancs d'essai des revues spécialisées et les avis des utilisateurs en ligne. Convaincu par tant d'échos positifs, il finit par acheter un engcon EC15B pour sa pelle New Holland 135. Toujours en parfait ordre de marche, le tiltrotateur a été transféré depuis lors sur une Case CX130C. « Quand nous avons acheté notre premier tiltrotateur engcon, je ne réalisais pas à quel point le fait de pouvoir faire tourner le godet changerait la donne, surtout pour le nivelage et le remblayage des tranchées. Nous ne regrettons absolument pas l'acquisition du premier tiltrotateur. C'est même la raison pour laquelle nous venons d'acheter un second. »

Une nouvelle venue

La dernière acquisition en date de Stuart Jamieson est une Hitachi ZX130 avec un bras de 2,5 m, équipée d'un pack engcon : un tiltrotateur EC214, un EC-Oil, une attache rapide QS60 et des joysticks MIG 2. Cette nouvelle venue marque un tournant en remplaçant son attache PUP (Pick Up Pin ou coupleur) par une QS60 avec Q-Safe, une des attaches rapides les plus sûres au monde, caractérisée par des fonctions de sécurité et des systèmes d'alerte innovants. Commentaire de Stuart Jamieson : « En plus d'être très sûre, l'attache rapide QS60 nous permet de décrocher le tiltrotateur à tout moment. Avec l'attache PUP, ce n'était pas possible, d'où une grande frustration, surtout en travaillant sur des tranchées étroites. Tous ceux à qui j'ai parlé m'ont dit que l'attache rapide QS60 était la meilleure. C'est ce qui nous a décidé. »

La meilleure décision jamais prise

C'est John Craig, revendeur et partenaire agréé engcon chez JCC Engcon Group, à Stirlingshire, qui a fourni le nouveau tiltrotateur EC214 à Stuart Jamieson. « John a fait de l'excellent travail. Il m'a aussi persuadé d'acheter le système de raccordement hydraulique et électrique EC-Oil d'engcon. Au début, j'étais sceptique mais aujourd'hui, rien ne me ferait revenir en arrière, exactement comme John l'avait prédit. Il ne s'était pas trompé ! », dit Stuart Jamieson avec un sourire. Le système EC-Oil permet de raccorder des outils et des accessoires en un clin d'œil sans jamais quitter la cabine. Il est spécialement adapté aux tiltrotateurs de la famille Génération 2 et à l'attache rapide Q-Safe. Et Stuart Jamieson de poursuivre : « Il est parfait pour couler du béton dans les fondations. Pas de coulures sur les parois, le béton va là où on en a besoin. Et lorsqu'on doit combler des tranchées de canalisation, le remblai pierreux est versé exactement au-dessus du tuyau. En plus d'accélérer le travail, cela permet souvent de réduire le nombre d'ouvriers sur le chantier. L'EC-Oil est une des meilleures décisions que j'aie jamais prise. »

Lorsqu'on lui demande de faire le bilan de son expérience avec engcon, Stuart Jamieson se déclare très satisfait de son investissement : « C'est un excellent produit. Idem pour le service après-vente. Les membres de l'équipe engcon que j'ai rencontrés dans les salons professionnels ont gardé le contact et leur partenaire, John Craig, est un gars formidable. Que peut-on demander de plus ? »

Quand nous avons acheté notre premier tiltrotateur engcon, je ne réalisais pas à quel point le fait de pouvoir faire tourner le godet changerait la donne, surtout pour le nivelage et le remblayage des tranchées. Nous ne regrettons absolument pas l'acquisition du premier tiltrotateur. C'est même la raison pour laquelle nous venons d'acheter un second.

Stuart Jamieson, Jamieson Contracts

404 - Page introuvable

Nous n'avons pas trouvé la page que vous cherchez.

Une erreur est survenue

Essayez de charger à nouveau la page pour voir si l'erreur se reproduit.

Une erreur est survenue

Nous n’avons pas pu vous connecter à l'Internet. Assurez-vous que vous disposez d'une connexion réseau qui fonctionne.