Sélectionnez une région de marché

Hommes, Machines, un tandem de choc

Monsieur Bouhours fait partie de ces hommes posés, discrets mais déterminés. A 39 ans, cet ingénieur, diplômé en 2003 de l’Ecole Supérieure des Travaux Publics de Paris, suit fidèlement une ligne de conduite qu’il s’est tracée depuis le début de ses études.

En point de mire, Sébastien Bouhours a pour objectif de créer sa société. Pour s’y préparer il va orchestrer sa carrière et placer pas à pas ses jalons. Pour acquérir de l’expérience sur le terrain, il va travailler pendant 8 ans comme conducteur de travaux chez Colas. Puis en 2011, il intègre Eiffage Rail, en tant que directeur de travaux où il apprend à apprivoiser le monde du rail avec des projets de tramway et de ferroviaire. Ce monde le passionne, avec une préférence pour le ferroviaire. A ce moment il se dit que pour sa future entreprise, le rail route occupera une partie importante de son activité. Mais ce qui anime Sébastien Bouhours c’est aussi de construire de nouveaux projets, il aime les challenges. En 2015, il prend la décision de franchir le cap et de créer son entreprise. Le projet de création est au départ une page blanche à écrire. Toutes les étapes vont être franchies, de l’étude de marché jusqu’au business plan. Il active son réseau dans le milieu des travaux publics ainsi que du ferroviaire. Alors qu’il est sur le point de se lancer, il apprend que la société Bernard Leprince TP est en vente sur sa région. Il prend contact avec le dirigeant. Lors du rendez-vous, le feeling est très bon et le projet intéresse fortement M Bouhours. La société B. Leprince TP est établie depuis 1990 et jouit d’une très bonne notoriété pour la qualité de ses réalisations dans les travaux publics. Les dés sont jetés, le projet de création se transforme en projet de rachat. Quatre mois après le premier contact, il rachète l’entreprise et conserve l’ensemble du personnel. Le 24 mai 2016, Sébastien Bouhours devient officiellement le nouveau dirigeant de l’entreprise B. LEPRINCE TP.

Hommes, Machines, un tandem de choc
Dès lors tout va s’accélérer. Le nouveau chef d’entreprise met en œuvre ce qui le caractérise et qui a fait sa force durant ses expériences précédentes. Pour Sébastien Bouhours, l’anticipation est prépondérante. C’est d’ailleurs ce qu’il fait, 3 mois avant l’officialisation de sa prise de fonction en tant que dirigeant en achetant sa première machine, une Mécalac 8MCR et plusieurs équipements, pour lancer sa nouvelle activité sur le marché du Rail Route. En prenant cette décision il joue son deuxième point fort, savoir prendre des risques calculés. En effet cette petite taille de machine dans le monde du rail route n’est pas habituelle mais à plusieurs reprises il a senti un besoin non couvert et qu’il veut combler. Cette prise de risque lui donne raison quelques jours à peine après avoir reçu sa nouvelle machine, il décroche un premier chantier de plusieurs mois. « Mais un excellent matériel ne peut être profitable et efficace sans un très bon chauffeur » précise Mr Bouhours. Et c’est dans son réseau qu’il trouve la solution en recrutant un spécialiste des travaux et de la conduite de pelles sur rail. Il nous confie ainsi que son chauffeur, Christian Chaucheprat, a une part importante dans le développement de l’activité du ferroviaire au sein de la société. Ce dernier conduit des pelles hydrauliques depuis plus de 20 ans dont 6 ans avec des pelles dites « Rail Route ».

Un an à peine s’est écoulé depuis l’achat de la Mécalac que Mr Bouhours sent le besoin indispensable de compléter son parc machine avec un machine pour les gros travaux. C’est en concertation avec son chauffeur qu’ils arrêtent leur choix sur une UNAC 22TRR équipée d’un tilrotator engcon EC219 muni d’une pince intégrée GR20R2. « Pour moi, je ne concevais pas d’acheter une pelle UNAC sans un tiltrotator engcon car c’est le meilleur tandem pour faire le travail dans les meilleures conditions, c’est pour nous une évidence » précise-t-il en souriant. Le dirigeant sait à quelle point le matériel est important pour la rentabilité de son entreprise et l’efficacité de ses équipes. Il est sans cesse à la recherche du meilleur compromis machine/équipement et services rendus. Ce en quoi le système engcon répond parfaitement. En effet la machine équipée de son tiltrotator EC219 et d’une pince intégrée et pilotée par le système de commande engcon DC2 avec joysticks engcon MIG2 qui offrent une très grande souplesse d’utilisation dans les mouvements simultanés (Rotation/Inclinaison et une troisième fonction comme l’utilisation de la pince).

Le tiltrotator engcon offre plus de flexibilité à notre machine
Sur l’étendue du champ d’applications de sa machine, Christian le chauffeur est incollable et, comme son tiltrotator, d’une grande précision ! L’association de l’UNAC avec le tiltrotator Engcon lui permet de travailler dans des endroits exigus comme par exemple le terrassement des passages à niveaux. « Notre zone d’intervention est extrêmement limitée avec 36 mètres de long pour travailler » précise Christian comme premier bénéfice que lui confère son tiltrotator engcon. Et puis il nous fait pleuvoir une longue liste d’applications ou son EC219 couplé à divers équipements engcon lui offrent de vraies facilités de travail, comme pour réaliser ou relever des banquettes ainsi que des fossés tout en restant sur les rails ; de faire des tranchées et de contourner les massifs ; ou bien de mettre son godet en bute en quelques secondes pour terrasser entre les traverses et sous les rails ; mais aussi d’avoir des fourches palettes qui font une rotation à 360° pour la manutention ou encore de déplacer des traverses ou des rails avec sa pince intégrée. Leur dernière acquisition est une pince de tri engcon SK20 qu’ils viennent juste de recevoir et permettra le transport des consoles en toute sécurité entre les caténaires en lieu et place des chaines qui demandent une personne au sol pour leur placement et le guidage, moins aisé, de la manutention avec cette technique. Christian finit ses explications par une application plus simple, « mon engcon me permet de changer rapidement mes outils comme par exemple le godet de curage. Avant j’avais un godet inclinable qui nécessitait une intervention à l’extérieur pour enlever et mettre les flexibles hydrauliques, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui avec le tiltrotator. »

Pour son premier exercice l’entreprise affiche une croissance de +38%. Les résultats de cette nouvelle activité sont très encourageants et représentent déjà presque 20 % de son chiffre d’affaires et continuent à nourrir une très bonne notoriété dont la société LEPRINCE TP bénéficie grâce à la qualité du travail et le sérieux de ses collaborateurs. Pour Sébastien Bouhours « le tiltrotator engcon offre la flexibilité recherchée sur nos machines ». C’est dans cet esprit que le chef d’entreprise mène sa stratégie d’équipement. Aujourd’hui l’entreprise compte d’ailleurs 5 pelles hydrauliques et 3 camions pour 7 collaborateurs sur les chantiers. Tous possèdent le CACES pour la conduite de pelles dont deux chauffeurs sont spécialisés pour la conduite de pelles sur le marché du ferroviaire.

Interview menée par Stéphane Le Péculier – Prescripteur engcon .

"Mais un excellent matériel ne peut être profitable et efficace sans un très bon chauffeur."

Sébastien Bouhours

Équipement sur cette machine

404 - Page introuvable

Nous n'avons pas trouvé la page que vous cherchez.

Une erreur est survenue

Essayez de charger à nouveau la page pour voir si l'erreur se reproduit.

Une erreur est survenue

Nous n’avons pas pu vous connecter à l'Internet. Assurez-vous que vous disposez d'une connexion réseau qui fonctionne.