Sélectionnez une région de marché

Baptême de glace pour l’EC233

Alf Sundberg, conducteur de pelle de l’entreprise de transport Sundbergs Åkeri AB, a été l’un des premiers à essayer le nouveau tiltrotateur EC233 pour les engins jusqu’à 33 tonnes. Les essais ont commencé pendant l’hiver 2016-2017 avec un des premiers prototypes monté sur une Cat 325 qu’il utilisait pour construire des routes forestières.

C’est une mission herculéenne, dans un sol gelé et pierreux, que l’EC233 a accompli avec succès. Début juin, Alf a pris possession d’une Caterpillar 330 F flambant neuve. Le tiltrotateur a aussitôt été transféré sur cette nouvelle machine.

« J’ai passé beaucoup d’heures avec l’EC233 et malgré une utilisation intensive cet hiver, il est toujours aussi stable », déclare Alf lorsque nous le rencontrons quelques semaines sa prise en main de la Caterpillar 330 F. Sa mission du moment consiste à curer et à ren- forcer une petite route située dans le village de Västerbursjö, au nord de la ville d’Örnskölds-vik. Même s’il ne s’agit pas d’un chantier de construction de routes forestières par moins vingt-cinq degrés, la chaussée compacte n’en représente pas moins une sérieuse mise à l’épreuve du matériel. Équipée d’un godet de curage engcon, la pelle travaille dur quand Alf creuse méthodiquement la chaussée. Un système de guidage Leica l’aide à garder la bonne hauteur.

« Malheureusement, le capteur de rotation n’a pas pu être monté avant la livraison de la pelle, faute de temps. Mais un technicien engcon va bientôt passer pour faire le nécessaire », poursuit Alf. Alf donne quelques nou-veaux coups de godets. Grâce au tiltrotateur, il n’a pas besoin de déplacer la pelle, que ce soit pour creuser le long de l’engin (en déport) ou creuser les fossés latéraux pour évacuer l’eau qui risque de s’accumuler sous la voie. Avec le gain de portée procurée par la fonction de pivotement du godet, Alf peut déposer les remblais loin de l’engin. Grâce au système de cavage, il n’a besoin de personne pour contrôler la profondeur des fossés. C’est également seul qu’il déroule la toile de fibres au fur et à mesure qu’il avance.

« Théoriquement, je pourrais travailler toute une journée sans jamais sortir de la cabine », dit Alf avec un clin d’œil. Les déblais sont évacués en continu par Markus Nordlund qui, au volant de son chargeur sur pneus Ljungby L15, fait la navette entre les tas et le talus où il décharge les terres. Alf est suivi par Per-Arne Edholm qui déverse des masses de roches avec son chargeur sur roues Volvo L70. Pendant notre courte visite, le chantier a progressé d’au moins 20 mètres. Anders Sundberg, un des associés de Sundbergs Åkeri, est notre guide pendant cette visite. Il nous raconte que l’entreprise a participé à de nombreux essais pour engcon au fil des années.

« C’est toujours un plaisir de tester les nouveaux produits engcon. Plusieurs de nos conducteurs sont rompus aux essais de prototypes. Ils ont conscience de l’importance d’un échange d’information continu et entretiennent un dialogue permanent avec les équipes d’engcon. » C’est là une des clés de la réussite du développement chez engcon : un dialogue permanent avec les utilisateurs. C’est ce dialogue, conjugué aux techniques de cal- cul avancées et aux essais en laboratoire, qui donne les produits robustes et renta- bles pour pelles hydrauliques.


« J’ai passé beaucoup d’heures avec l’EC233 et malgré une utilisation intensive cet hiver, il est toujours aussi stable »

Alf Sundberg, Sundbergs Åkeri AB

404 - Page introuvable

Nous n'avons pas trouvé la page que vous cherchez.

Une erreur est survenue

Essayez de charger à nouveau la page pour voir si l'erreur se reproduit.

Une erreur est survenue

Nous n’avons pas pu vous connecter à l'Internet. Assurez-vous que vous disposez d'une connexion réseau qui fonctionne.